Les députés sans étiquette rejettent l'ingérence étrangère dans les affaires internes du pays

4 décembre 2019

Les députés sans étiquette de l'Assemblée populaire nationale (APN), ont exprimé "leur rejet catégorique" de toute ingérence étrangère dans les affaires internes de l'Algérie, estimant que les déclarations de certains députés du Parlement européen étaient une immixtion dans les affaires.....

Read more

La ministre de la Poste présente le projet de loi relative aux radiocommunications devant la commission des transports

4 décembre 2019

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique,.....

La deputée Saida Bounab prend part à la Conférence sur le renforcement de la participation de la femme aux processus de paix

2 décembre 2019

Une délégation de l'Assemblée populaire nationale (APN) prendra part, mardi à Rome.....

L'UPA dénonce l'ingérence du Parlement européen et appelle à respecter la souveraineté de l'Algérie

2 décembre 2019

L'Union parlementaire africaine (UPA) a dénoncé, vendredi à Djibouti, l'ingérence du.....

Le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina salue l'élan du peuple contre l'ingérence européenne

2 décembre 2019

Le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina a salué dimanche "l'élan du peuple.....

L'Union interparlementaire arabe dénoncé la résolution votée par le Parlement européen sur la situation actuelle en Algérie

2 décembre 2019

L'Union interparlementaire arabe (UIPA) a dénoncé la résolution votée par le Parlement.....

L'APN dénonce la résolution du Parlement européen sur "la situation des libertés" en Algérie

30 novembre 2019

L'Assemblée populaire nationale (APN) a dénoncé jeudi la résolution adoptée par le.....

Le vice-président Boualam Bousmaha reçoit l'ambassadeur de la République d'Egypte en Algérie

28 novembre 2019

La coopération bilatérale entre l'Algérie et l'Egypte a été, mercredi 27 novembre 2019,.....

L'APN prend part à la conférence de l'UPA et à la réunion de la commission parlementaire de lutte antiterroriste

28 novembre 2019

L'Assemblée populaire nationale (APN) prendra part, les 28 et 29 novembre en cours à la.....

L'APN prend part à Berlin aux travaux du 14e forum sur la gouvernance de l'internet

26 novembre 2019

Une délégation de la commission des transports,des transmissions et des.....

La ministre de la Solidarité nationale et de la famille présente un exposé devant la Commission des Finances et du Budget

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de Finance pour l’année 2015, la commission des Finances et du budget sous la présidence de M. Zebar Berrabeh, président de la commission, a poursuivi ses auditions mercredi 15 octobre. Mme Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale et de la famille a présenté un exposé détaillé sur le budget de son secteur et ce en présence de M. Mahi Khlil, ministre des relations avec le Parlement.

Et dans un bref aperçu, le président de la commission a signalé que la commission veut prendre connaissance de la représentante du gouvernement de ce que a été réalisés depuis l’adoption du Parlement sur le plan du gouvernement dans ce secteur qui a la  grande responsabilité d’accompagner les personnes défavorisées et d’encourager la réinsertion sociale des catégories nécessiteuses et handicapées, envisageant que certains textes législatifs comme la loi sur l’enfance puissent apporter un plus aux efforts consentis par l’Etat dans le but de protéger cette catégorie  de certaines formes d’atteinte à leurs droits inaliénable.

De son côté, Mme la ministre a assuré que le programme de son ministère repose particulièrement sur la protection des catégories défavorisées et fragiles par la pauvreté, l’isolement et la marginalisation à travers des programmes de soutien directs et indirects comme les allocations forfaitaires de la solidarité (AFS), du programme d’intégration des diplômés (PID), du dispositif d’activité de l’insertion sociale (DAIS), du programme des cellules de de proximité pour la solidarité (CSP)  et les programmes des travaux d’utilité publique à haute intensité de main d’œuvre (TUP-HIMO).

Et dans un autre contexte, la représentante du gouvernement a annoncé que le projet de la loi de Finance pour l’année 2015 a consacré un montant de 131 milliards de dinars pour le budget de fonctionnement du secteur et une somme de 1.6 milliards de dinars pour le budget d’équipement . Elle a signalé aussi que le secteur est subventionné par le fonds spécial pour la solidarité nationale qui est financé à travers plusieurs activités à caractère sociale, le ministère bénéficie de deux agences pour l’exécution qui sont (ANGEM) et (ADS) qui ont pour tâche d’exécuter les programmes d’aide mentionnés précédemment.

A l’issue de cet exposé, les membres de la commission ont valorisé les efforts remarquables consentis par ce secteur pour protéger les différentes catégories fragiles. En revanche, ils ont plaidé plusieurs revendications comme la nécessité de revoir les allocations qui restent insuffisantes la nécessité d’élargir l’activité de la solidarité nationale notamment dans les régions isolées et éloignées. Et d’autre part, les voies et les moyens de lutter contre le phénomène de la mendicité et du vagabondage étaient le cœur des interventions des membres de la commission en plus des interrogations concernant la stratégie de l’Etat dans la prise en charge des réfugiés en Algérie.  

footer-apn