Le ministre de l'Enseignement supérieur présente deux projets de loi sur la recherche scientifique devant la commission de l'éducation

4 décembre 2019

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid a présenté, mardi 03 décembre 2019, devant les membres de la commission de l'éducation, de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses , deux projets de loi.....

Read more

Le projet de loi relatif au placement des travailleurs devant la Commission de la Santé

4 décembre 2019

La Commission de la Santé, des Affaires sociales, du Travail et de la Formation.....

Les députés sans étiquette rejettent l'ingérence étrangère dans les affaires internes du pays

4 décembre 2019

Les députés sans étiquette de l'Assemblée populaire nationale (APN), ont exprimé "leur.....

La ministre de la Poste présente le projet de loi relative aux radiocommunications devant la commission des transports

4 décembre 2019

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique,.....

La deputée Saida Bounab prend part à la Conférence sur le renforcement de la participation de la femme aux processus de paix

2 décembre 2019

Une délégation de l'Assemblée populaire nationale (APN) prendra part, mardi à Rome.....

L'UPA dénonce l'ingérence du Parlement européen et appelle à respecter la souveraineté de l'Algérie

2 décembre 2019

L'Union parlementaire africaine (UPA) a dénoncé, vendredi à Djibouti, l'ingérence du.....

Le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina salue l'élan du peuple contre l'ingérence européenne

2 décembre 2019

Le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina a salué dimanche "l'élan du peuple.....

L'Union interparlementaire arabe dénoncé la résolution votée par le Parlement européen sur la situation actuelle en Algérie

2 décembre 2019

L'Union interparlementaire arabe (UIPA) a dénoncé la résolution votée par le Parlement.....

L'APN dénonce la résolution du Parlement européen sur "la situation des libertés" en Algérie

30 novembre 2019

L'Assemblée populaire nationale (APN) a dénoncé jeudi la résolution adoptée par le.....

Le vice-président Boualam Bousmaha reçoit l'ambassadeur de la République d'Egypte en Algérie

28 novembre 2019

La coopération bilatérale entre l'Algérie et l'Egypte a été, mercredi 27 novembre 2019,.....

Le president de l'Assemblée populaire nationale recoit le president du groupe parlementaire français d'amitié "France- Algérie", Patrick Mennucci

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Ould Khelifa a affirmé que les relations entre l'Algérie et la France avaient franchi "un cap important", appelant à davantage "de coopération bénéfique" dans les domaines de l'industrie, de l'agriculture, de la formation, de l'enseignement supérieur et de la culture.
M. Ould Khelifa, qui a reçu une délégation française, conduite par le président du groupe parlementaire français d'amitié "France- Algérie", Patrick Mennucci, s'est dit satisfait des progrès enregistrés dans les relations algéro-françaises.
Apres avoir salué les efforts fournis dans le cadre de la Grande commission parlementaire pour le renforcement de cette coopération, le président de l'APN a précisé que la deuxième réunion de cette commission, tenue en juin dernier en France, a été "très fructueuse".
Il a, en outre, souhaité que ces relations "aient un avenir prometteur", appelant au rapprochement entre l'Algérie et la France, dans le cadre du "respect des principes et des idées", au mieux des intérêts des futures générations.
Concernant la question du Sahara Occidental, M. Ould Khelifa a dit que "l'Algérie appelle les deux parties en conflit à trouver une solution juste, dans le cadre du respect des décisions de la légalité internationale", estimant que la communauté internationale "ne doit pas rester neutre devant cette question qui dure depuis près de 40 ans".
"L'Algérie attend que la France adopte une position qui inciterait à aller dans ce sens", étant un membre du conseil de sécurité et étant connu, dans l'histoire, comme le pays qui avait appelé à la publication de la déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen, a-t-il soutenu.
Par ailleurs, Le président du groupe parlementaire français d'amitié "France- Algérie", Patrick Mennucci a exprimé la volonté de "son pays d'établir des relations solides avec l'Algérie", précisant que la coordination bilatérale au niveau parlementaire avait permis d'examiner nombre de questions sur lesquelles les vues des deux pays divergeaient.
S'agissant de la question sahraouie, M. Mennucci s'est dit "profondément touché" par les conditions humanitaires "difficiles" dans lesquelles vivent les sahraouis dans les camps des réfugiés à Tindouf, soulignant qu'il soumettra un rapport au ministre français des Affaires étrangères sur les résultats de cette visite.
Apres avoir salué les efforts fournis par l'Algérie pour accueillir ces réfugiés qui vivent dans des "conditions sociales extrêmement difficiles", le responsable français a affirmé que "son pays veut trouver une solution au conflit au Sahara Occidental, conformément aux résolutions onusiennes".
Le nouvel ambassadeur français à Alger, Bernard Emié, présent à 'occasion, a indiqué que son pays accordait "un intérêt particulier" à ses relations avec l'Algérie.
Ces relations "sont entré dans une nouvelle ère, au regard des nombreuses échéances prévues à l'avenir dans les deux pays", a-t-il dit.
Le diplomate français s'est félicité "des résultats du dialogue intermalien parrainé par l'Algérie", soutenant que "son pays salue le rôle efficace de l'Algérie dans la préservation de la sécurité et de la stabilité de la région".
Le rapport élaboré par M. Mennucci sur sa visite dans les camps des réfugiés sahraouis permettra "une relecture du conflit au Sahara Occidental".

footer-apn