Installation du groupe d'amitié "Algérie-Etats Unis

DSC 9367-2

Le groupe d'amitié "Algérie-Etats Unis" qui constitue "un canal pour consolider l'action diplomatique parlementaire" entre l'Algérie et les Etats-Unis, a été installé mardi le 15 décembre 2015 à l'Assemblée populaire nationale

Les relations bilatérales "excellentes et privilégiées" entre l'Algérie et les Etats Unis sont "le principal catalyseur" pour les développer davantage à différents niveaux, a indiqué le président de ce groupe d'amitié, Abdelkrim Mhenni, dans une allocution prononcée lors de la cérémonie d'installation.

Le dialogue stratégique engagé entre les deux pays depuis 2012 "a permis d'asseoir une coordination étroite entre les deux parties sur les questions politiques et sécuritaires et à leur tête la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transcontinental", a-t-il estimé.

"L'installation d'un groupe d'amitié parlementaire Algérie-Etats Unis a pour objectif d'approfondir le dialogue entre les deux parties notamment au niveau parlementaire", a-t-il soutenu.

Par ailleurs, l'ambassadrice américaine à Alger, Mme Joan Polaschik a affirmé que ce groupe, premier du genre en matière de coopération parlementaire bilatérale, "contribuera à un plus grand rapprochement entre l'Algérie et les Etats Unis".

Les relations bilatérales revêtent plusieurs dimensions car englobant "la coopération sécuritaire, le renforcement de la sécurité régionale, la promotion des relations économiques et commerciales et le rapprochement entre les deux peuples", a souligné la diplomate américaine.

Les Etats Unis sont "fiers" d'être partenaires de l'Algérie en matière de lutte contre le terrorisme "qui doit être radicale, une vérité que l'Algérie a bien assimilée dans sa démarche de lutte contre ce fléau", a-t-elle estimé.

Au volet économique, l'ambassadrice a affirmé que les entreprises américaines activant en Algérie "sont prêtes à accompagner l'Algérie dans la démarche de diversification de son économie", a-t-elle précisé, soulignant que "la diversification de l'économie et des sources de richesse sont la meilleure solution offerte aux pays exportateurs de pétrole qui pâtissent de la chute de ses cours".

footer-apn