L'Algérie contribue grandement à la formation de la jeunesse africaine

Dans une allocution prononcée à l’occasion d’une journée parlementaire consacrée aux  jeunes africains au siège de l'APN, Le président de l'Assemblée populaire nationale Mohamed Larbi Ould Khelifa a affirmé que l'Algérie contribuait grandement, depuis l'indépendance, à la formation des jeunes africains dans diverses spécialités.

Le président de l'APN a indiqué aussi que l'Algérie s'attelait à conforter l'entente et la paix en tant que supports de base du développement donnant pour preuve la charte pour la réconciliation nationale initiée par le président de la République Abdelaziz Bouteflika.

Dr. Ould khelifa a  rappelé que durant la guerre de libération et à son indépendance l'Algérie a soutenu les mouvements de libération nationale sans s'immiscer dans les affaires internes des pays, soulignant que ses aides étaient totalement désintéressées.

"Telle est la position de principe immuable de l'Algérie", a-t-il dit citant le soutien de l'Algérie à la cause palestinienne juste et à la décolonisation en Afrique notamment au Sahara occidental et au droit de son peuple à l'autodétermination.

"Les campagnes médiatiques du Maroc et la recherche d'une tierce partie pour justifier les violations des droits de l'homme et les tentatives de ternir le combat que le peuple sahraoui mène depuis 40 ans ne serviront en rien le royaume du Maroc", a soutenu le président de l'Assemblée populaire nationale.

"L'Afrique qui a le plus souffert du joug colonial, de l'asservissement et de la ségrégation raciale s'apprête aujourd'hui à opérer son renouveau et à concrétiser la solidarité de ses peuples pour favoriser son progrès et son développement", a insisté M. Ould Khelifa ajoutant que le projet du nouveau partenariat pour le développement en Afrique (Nepad) dont le président Bouteflika est un des fondateurs actifs atteste de la volonté de l'Afrique de conjuguer les efforts en faveur de son intégration et son développement. Le président de l'Assemblée populaire nationale, a appelé la jeunesse africaine à contribuer à la stabilité et au développement de l’Afrique et à prendre part, en même temps, à la dynamique économique et culturelle qui prend place dans le continent.

footer-apn