Dans le cadre du projet de loi d’orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique la ministre des postes présente un exposé devant la commission de l'education

Le Docteur Mohamed Larbi Ould Khlifa, président de l’Assemblée populaire nationale a assisté une partie de la réunion tenue par la commission de l’Education, de l’enseignement supérieur et des affaires religieuses mercredi 29 avril 2015 sous la présidence de M. Mahdjoub Bedda, lors de laquelle Mme la ministre des postes et des télécommunications Zohra Derdouri, a présenté son exposé dans le cadre du projet de loi d’orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique et cela en présence de M. Khlil Mahi, ministre des Relations avec le Parlement.

Le président de l’Assemblée a souligné devant les membres de la commission du rôle stratégique dont jouent les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le développement du domaine de la recherche scientifique, il a mis l’accent sur la nécessité d’investir dans la mentalité algérienne pour hisser notre pays au diapason des Etats pionnier scientifiquement sur le plan arabe et africain.

De son côté, Mme la ministre a signalé dans son exposé que les nouvelles technologies de l’information et de la communication, ont connu un développement et ne cessent de se développer notamment dans le domaine de l’Internet qui a donner un élan qualitatif sur le niveau de la collecte d’information et de sa diffusion, la fourniture des produits et des services, les méthodes de travail et la recherche scientifique tout en donnant l’opportunité aux chercheurs la possibilité d’une réelle participation au cours de la diffusion de programmes scientifique.

Dans le même contexte, Mme la ministre a souligné que la recherche scientifique en Algérie œuvre à être au diapason des développements technologiques à travers les efforts déployés par l’Etat afin d’installer l’Internet dans les régions les plus reculées pour suivre le rythme du développement d’un côté, et de promouvoir la recherche scientifique et la préservation de la grandeur de son message et enfin l’amélioration de la performance pédagogique d’un autre côté, elle a insisté sur la nécessité de lier les ponts entre l’Université algérienne et les entreprises économiques privée et publiques afin de servir le développement de la recherche scientifique en particulier et l’économie nationale d’une manière général.

footer-apn