Le président de l’APN D.Mohamed Larbi Ould Khelifa reçoit M.Jean pierre Raffarin

COMMUNIQUE

Le président de l’Assemblée populaire, le Docteur Mohamed Larbi Ould Khlifa a reçu dimanche 12 avril courant au siège de l’Assemblée, M. Jean pierre Raffarin, président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées au sénat Français avec la délégation qui l’accompagne.

Le président de l’Assemblée considère que les visites échangées par de hauts responsables des deux pays sont un indice qui confirme que les relations bilatérales  ne cessent de se développer d’une manière fructueuse au profit des deux parties car elles se rejoignent sur plusieurs points. Le Docteur Ould Khlifa a signalé que les résultats réalisés soit au niveau de la commission commune ou au niveau de la grande commission parlementaire confirment l’existence d’une volonté commune de consolider la coopération bilatérale et de la hisser à de très hauts niveaux.

Concernant la situation dans la région, le Docteur Ould Khlifa a insisté sur les efforts consentis par l’Algérie afin d’aider le Mali et la Libye pour qu’ils surmontent les troubles qui prévalent dans leurs pays, ceux-ci témoignent de son soucis pour l’intégrité des deux pays voisins, il a assuré que les démarches algériennes pour encourager le dialogue entre les partenaires ne servent que les espoirs de ces deux pays dans la sécurité et la stabilité, donc, ces dernières sont loin de favoriser une partie contre une autre. Dans ce contexte, le président de l’Assemblée a mis en garde contre le fléau du terrorisme qui est un ennemi  menaçant tout le monde et a souligné que celui-ci qui n’a ni limite ni foi, nécessite une forte volonté afin de lui faire face.

De son côté, M. Raffarin a salué le développement remarquable qu’ont connues les relations entre les deux pays notamment cette dernière période, et considère à cet égard, que la présence d’un des membres du Gouvernement français pour la commémoration des massacres du 08 mai est un signe fort. Sur un autre plan, M. Raffarin considère que la stratégie adoptée par l’Algérie soit pour la lutte contre le terrorisme ou pour résoudre les conflits ont fait sa force qui lui a permis de trouver des solutions appropriées aux crises qui prévalent dans la région que son pays suit avec attention.

Concernant le niveau des relations parlementaires, M. Raffarin a souligné que le partenariat qui lie les deux pays à ce niveau aide à former une vision commune et permet d’approfondir les initiatives notamment en ce qui concerne les jeunes, ce qui est de nature à rapprocher davantage les deus pays.     

footer-apn