Le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina salue l'élan du peuple contre l'ingérence européenne

Le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina a salué dimanche "l'élan du peuple algérien" contre l'ingérence du Parlement européen dans les affaires intérieures de l'Algérie.

Dénonçant, dans un communiqué, ce qui s'est passé au Parlement européen le jeudi 28 novembre 2019, le groupe parlementaire de l'Union Nahda-Adala-Bina a exprimé "son rejet total de cette ingérence dans les affaires internes de l'Algérie, et cet empiètement sur la souveraineté nationale d'un pays libre et indépendant".

Le groupe parlementaire a réclamé, à cette occasion, l'ouverture d'un débat général au niveau de l'Assemblée populaire nationale (APN) pour "la promulgation d'une résolution officielle condamnant ce dépassement".

"Les eurodéputés auraient mieux fait de s'occuper des droits de leurs peuples qui continuent de manifester dans les rues de certaines capitales européennes dans la violence et la contre-violence au mépris des Chartes internationales", lit-on en outre dans le communiqué.

Saluant "le caractère pacifique et civilisé imprimé à l'élan populaire du peuple algérien altier", le groupe parlementaire de l'Union

Nahda-Adala-Bina a affiché "son rejet catégorique de toute atteinte à l'unité de notre peuple et à la souveraineté des décisions de son Etat".

"Le peuple algérien qui refuse toute provocation, quels qu'en soient la nature et l'auteur est souverain et déterminé à dépasser tous les obstacles pour tracer sa voie vers une sortie de crise en douceur et un changement sûr".

footer-apn