Dans leur examen du budget du secteur de l’éducation: les députés de la commission des finances proposent la création d’un office national des services scolaires

com-fin-education-02-11-2019-2

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a affirmé, samedi 02 novembre 2019, qu'il soumettra prochainement la question de traitement des carences contenues dans le Statut du secteur de l'éducation nationale au Gouvernement.

Répondant aux préoccupations soulevées par les membres de la Commission des finances et du budget, lors d'une réunion sur le projet de budget sectoriel pour l'exercice 2020, le ministre a indiqué "qu'il soumettra prochainement la question de traitement des carences contenues dans le Statut du personnel de l'Education au Gouvernement", relevant que "+la proposition la plus efficiente+ parmi les trois propositions débattues, ces dernières années avec les partenaires sociaux, sera retenue".

Parmi les propositions enregistrées, le ministre a cité l'application des nouvelles catégories sur six grades, le traitement des carences chez 27 grades ou un changement aux grades à travers la mise en œuvre du décret

présidentiel 266/14 du 28 septembre 2014 fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires.

Au sujet des logements de fonction pour le personnel du secteur, M. Belabed a dit "je refuse catégoriquement l'expulsion de tout directeur d'établissement éducatif à la retraite de son logement de fonction si ce dernier ne dispose pas d'un logement privé".

com-fin-education-02-11-2019-3

Par ailleurs, le ministre a présenté devant la commission des finances et du budget le projet de budget alloué à son secteur au titre de l'année prochaine, qualifiant ce budget de "considérable". Une hausse de 14,91

milliards DA a été enregistrée par rapport aux affectations allouées au titre de l'exercice 2019.

 Le ministre a précisé que les affectations allouées au secteur de l'éducation au titre de l'exercice 2020 dans le cadre du budget de fonctionnement s'élèvent à plus de 724 milliards DA.

Selon les prévisions, les dépenses allouées aux personnels représentent 90,73% dudit budget, tandis que 9,27 % des affectations sont destinés à la couverture des autres dépenses et au soutien à la scolarisation. 

footer-apn