Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Le ministre de la Santé souligne la nécessité de maintenir le plan de travail pour lutter contre l'épidémie de choléra jusqu'à son élimination

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a affirmé mercredi à Alger, qu'"aucun cas suspect de choléra n'a été enregistré depuis une semaine".

Lors d'une présentation sur son secteur devant la commission de santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle à l'Assemblée Populaire Nationale (APN), M. Hasbellaoui a précisé que "les résultats du suivi quotidien de la situation épidémiologique du choléra affirme qu'aucun cas hospitalisé suspect n'a été enregistré depuis une semaine", expliquant par la même occasion que son secteur "maitrise la situation".

Le premier responsable du secteur a fait état de 102 cas confirmés, et (02) décès déplorés depuis la  déclaration de l'épidémie, affirmant que ses services veillaient à "endiguer l'épidémie à travers la mobilisation de tous les moyens".

M. Hasbellaoui a précisé que "le système de vigilance" mis en place par son secteur restait en vigueur, au moment où les équipes de santé demeurent également mobilisées et au plus haut niveau de vigilance "jusqu'à

éradication totale de l'épidémie".

Rappelant les instructions adressées aux directeurs de santé des wilayas à l'effet de diagnostiquer immédiatement tous les cas suspects et renforcer le dépistage actif à la recherche de porteurs sains, M. Hasbellaoui a affirmé que l'eau du robinet "est saine".

Le ministre a présenté un exposé détaillé sur les motifs à l'origine de la propagation de cette épidémie, annonçant une série de mesures préventives à suivre pour éviter la contamination.

La réunion de la commission s'est déroulée en présence du ministre des relations avec le Parlement, M. Mahdjoub Bedda.


footer-apn