Si Affif souligne l'"intérêt particulier" accordé depuis 1999 à la communauté nationale établie à l'étranger

Le président de la Commission des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Emigration, relevant de l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelhamid Si Affif, a mis en avant dimanche soir à Constantine "l’intérêt tout particulier" accordé depuis 1999 par l’Etat à la communauté algérienne établie à l’étranger.

En marge d’une visite des membres de cette commission, pour s'enquérir des conditions d'accueil des membres de la communauté nationale établie à l'étranger, à l’aéroport international Mohamed Boudiaf, M. Si Affif, a souligné "les multiples facilitations" décidé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika au profit de cette communauté en matière d’accès au logement, d’encouragement à l’investissement et d’amélioration des conditions d’accueil entre autres.

La communauté algérienne établie à l’étranger constitue un "atout à mettre au service du développement national", a encore considéré le même responsable, rappelant les orientations du président de la République pour "œuvrer à insérer cette communauté dans le processus du développement du pays".

"La communauté algérienne établie à l’étranger s’élève à plus de 7 millions d’algériens soit environ 18% de la population algérienne dont 4 millions de personnes vivant en France", a fait savoir M. Si Affif, qui a insisté sur l’importance d’être à l’écoute des préoccupations de cette

communauté relevant que "ces préoccupations sont complètement différentes à celles exprimées auparavant" du fait, a-t-il ajouté, "c’est la quatrième génération d’algériens vivant à l’étranger’’.

Le président de la Commission des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Emigration de l’APN qui a eu à s’entretenir avec les responsables de l’aéroport de Constantine, des Douanes et de la police des frontières sur le dispositif de facilitation d’accueil mis en place pour la saison

estivale, a accueilli à l’aéroport Mohamed Boudiaf des concitoyens en provenance de Lyon et Paris (France).

A l’issue de cette opération, M. Si Affif affirmé avoir constaté des "améliorations" dans la qualité et les conditions d’accueil des voyageurs.

Des visites similaires ont été effectuées la semaine dernière par la même commission dans l’aéroport d’Oran et le port de Mostaganem, a-t-on rappelé, précisant que les membres de cette commission feront lundi le déplacement dans l’aéroport et le port d’Annaba pour s’enquérir des conditions d’accueil de la communauté nationale établie à l’étranger.

footer-apn