Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Clôture de la session ordinaire: Une session riche et diversifié

Le président de l'Assemblée populaire nationale(APN), Saïd Bouhadja a affirmé, lundi 02 juillet 2018, que l'Algérie était "un Etat souverain et demeurera sereine et inébranlable" face "aux campagnes virulentes" menées par certaines parties dont le discours exprime "une faillite politique".

"L'Algérie est un Etat souverain, fort de ses institutions légitimes,qualifiée par de spécialistes de +modèle+ de stabilité, de développement et d'édification démocratique" aux niveaux arabe et africain, a affirmé M.

Bouhadja dans une allocution prononcée, à l'occasion de la clôture de la session parlementaire ordinaire 2017/2018, en réponse "aux mauvais donneurs de leçons", ajoutant que l'Algérie demeurera "sereine et inébranlable" face aux campagnes virulentes menées par certains dont le discours exprime "la faillite politique".

"L'Algérie refuse que quiconque lui dicte sa politique et la démarche à suivre et repose sur l'unité de son peuple, la solidité de ses institutions, les principes de sa politique extérieure et sa détermination constante à poursuivre son processus de construction et d'édification, sous la direction du président de la République, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika", a-t-il soutenu.

"Les choix importants du président de la République ont atteint leurs objectifs de réforme et de développement. Néanmoins, certaines parties úuvrent vainement à dissimuler et à altérer ces réalisations, à travers de discours qui sèment le doute et le désespoir et incitent à la haine contre les institutions et les symboles de l'Etat", a souligné le président de l'APN.

Dans ce sillage, M. Bouhadja a estimé que "ces discours s'associent aux campagnes virulentes menées à l'étranger", affirmant que "leur seul objectif est de donner une image négative et déformée de notre pays et de

porter atteinte à la crédibilité de ses positions politiques sur de questions de principe, dans une tentative de dénigrement et d'affaiblissement de l'Algérie".

Soulignant que les réalisations concrétisées par l'Algérie sont patentes et n'ont besoin ni d'arguments ni pas de preuves, le président de l'APN a appelé ceux qui "feignent d'ignorer la vérité" à se conformer à la déontologie politique et aux garde-fous de la loi en matière de respect de institutions et de symboles de l'Etat et à se remettre à la volonté du peuple".

 

footer-apn