Le député Chihab appelle à New York au renforcement des relations entre les Nations Unies et l'Union interparlementaire

Le député Seddik Chihab a appelé à New York au renforcement des relations entre l’ONU, l’Union Interparlementaire (UIP) et les parlements nationaux, notamment dans les segments qui ont des répercussions sur la vie quotidienne des citoyens et l'exercice de la citoyenneté.

Intervenant lors de l’adoption d’une résolution sur l’interaction entre les Nations Unies, les parlements nationaux et l’UIP, Seddik Chihab qui a représenté l’Assemblée Populaire nationale lors de cette plénière de l’ONU, a relevé que "cette coopération se voulait multiforme" et couvrant "d’importants segments sociaux ayant des ramifications directes sur la vie quotidienne des citoyens ainsi que sur l’exercice même de la citoyenneté dans le respect de l’Etat de droit".

Ces segments de coopération concernent aussi bien les questions liées à la démocratie et aux droits de l’homme, que celles en relation avec l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes, la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la participation des jeunes.

Il s’agit aussi d’améliorer la collaboration dans les domaines de la paix, de la sécurité, du désarmement, du développement durable, du dialogue interconfessionnel et interethnique, ainsi que dans lutte contre le terrorisme.

Cette coopération doit aussi concerner "le rétablissement de la paix et le règlement de toutes les situations conflictuelles par l’apport de la diplomatie parlementaire", a-t-il souligné, relevant le rôle non négligé des parlementaires à ce propos.

M. Chihab qui s’est félicité de l’adoption de cette résolution, dont l’Algérie est coauteur, a relevé lors de son intervention "l’excellence des relations" que l’APN entretient avec l’UIP.

"En tant que membre de l’Union interparlementaire depuis 1977, le Parlement algérien apporte sa contribution, de manière active et constructive aux travaux de l’organisation", a déclaré M. Chihab qui a siégé aux travaux de l’UIP en tant que membre du Bureau de la Commission permanente des affaires des Nations Unies.

"Cette contribution, touchant aux multiples champs d’action de l’Union, est basée sur un échange fructueux d’expériences et de bonnes pratiques", a-t-il mis en avant.

Adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU depuis 2004, la résolution sur l’interaction entre l’ONU, les parlements nationaux et l’UIP, appelle chaque fois à l’amélioration de la collaboration entre l’ONU et les parlements.

Fait innovant, le texte adopté cette année décide de faire du 30 juin, la Journée internationale du parlementarisme. Il engage également l’UIP à associer l’ONU aux préparatifs de sa future conférence mondiale sur le dialogue interconfessionnel et interethnique.

footer-apn