Installation du groupe parlementaire d'amitié algéro-malien

Le vice-président de l'Assemblée populaire nationale  chargé du suivi des relations avec le Conseil de la nation, le Gouvernement et les autres instances constitutionnelles, Abdelkader 

Hadjoudj a présidé mercredi 4 avril 2018 l'installation du groupe parlementaire d'amitié 

algéro-malien.

Lors de la cérémonie d'installation, M. Hadjoudj a fait état de "la convergence des points de vue entre les deux pays sur les questions d'intérêt commun, notamment celles relatives à la paix, à la sécurité et au développement", saluant les résultats et les recommandations de la dernière 

session de la grande commission mixte de coopération algéro-malienne tenue à Bamako portant sur la " coopération et la relance du développement dans  les régions frontalières en vue de réaliser la stabilité".

M. Hadjoudj a appelé à réactiver le rôle du groupe parlementaire d'amitié en matière d'"approfondissement des relations de fraternité et de coordination entre les parlements des deux pays concernant les questions communes lors des conférences des Unions interparlementaires régionales et internationales outre le renforcement de la diplomatie parlementaire, l'échange des visites et d'expériences ainsi que la coordination des positions".

Pour sa part, l'ambassadeur de la République de Mali en Algérie, Naini Touré, a salué "les relations fraternelles solides qui lient les deux pays", mettant en avant "le rôle constructif et stratégique de l'Algérie dans le renforcement des potentialités de développement et 

institutionnelles du Mali. Il a souligné également sa contribution multiformes à la résolution de la crise politique et sécuritaire qu'a connu le pays durant les dernières années à travers le processus de paix et de réconciliation ainsi que son rôle dans la réalisation de la sécurité et la 

stabilité dans la région Sahel et l'Afrique". 

footer-apn