Allocution du président de l'Assemblée populaire nationale, M. Mouad Boucherb, à l'occasion des activités de la célébration de la "Journée nationale du Chahid"

DSC 3684

Le président de l'Assemblée populaire nationale , Mouad Bouchareb a affirmé, dimanche 17 février 2019, que la célébration de la Journée nationale du chahid constitue une occasion pour rappeler que notre pays a besoin de "tous les bras de ses enfants" et de "mettre la société à l'abri des conflits fictifs".

Dans son allocution à l'occasion de la célébration de la Journée nationale du Chahid (18 février), M. Bouchareb a souligné que "l'Algérie a besoin d'unifier les rangs et de mettre la société à l'abri des conflits fictifs".

La célébration de cette journée constitue une occasion pour "se remémorer les sacrifices des Chouhada pour que la génération d'aujourd'hui soit consciente que l'avenir se construit par la science, la volonté et le travail", a-t-il dit.

Le legs des martyrs de la glorieuse Guerre de libération aux Algériens "a besoin d'être parachevé", a-t-il souligné, ajoutant que le "message de Novembre nous appelle à honorer le serment pour que le miracle de

l'édification soit au niveau de celui de la libération".

Rappelant que l'Algérie se rapproche d'"une échéance décisive", M. Bouchareb a indiqué que les Algériens doivent "être convaincus que l'accomplissement de leur devoir, en toute liberté, permettra à l'Algérie de franchir une nouvelle étape  pour consolider son édifice démocratique".

En cette occasion, le président de la Chambre basse du Parlement a salué les efforts du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, ses sacrifices pour l'Algérie, comme, a-t-il ajouté, " l'illustre son parcours

jalonné, un moudjahid engagé pour l'indépendance du pays, pour son développement, sa sécurité et sa stabilité".

M. Bouchareb a également mis en relief l'attachement constant du président à rester fidèle au legs de la génération de la Révolution de Novembre , à travers la préservation de la place du moudjahid et du chahid, et le raffermissement des fondements de l'école algérienne pour l'histoire", une école qui est la seule apte à écrire notre histoire et à préserver la mémoire de la falsification".

Le président de l'APN a salué, par la même occasion, l'Armée nationale populaire (ANP),  "le héro déterminé à s'acquitter de sa mission suprême, et ce, quel qu'en soient les sacrifices et les tentatives délibérées de

porter atteinte à son rôle constitutionnel intègre dans la défense de l’Etat et la préservation de l’unité du peuple et de l’intégrité territoriale".

Après avoir rappelé les conditions dans lesquelles a été fondée l’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC), le 18 février 1989, son Secrétaire général (SG), Tayeb El Houari, a, de son côté,

réaffirmé que leur choix en faveur du soutien au président de la République pour un nouveau mandat, procède de la nécessité de "sauvegarder les réalisations et acquis qui se sont concrétisés depuis son accession au

pouvoir".

Au terme de la cérémonie de commémoration de la Journée nationale du chahid, à laquelle a pris part le ministre des Relations avec le Parlement, Mahdjoub Bedda, un hommage a été rendu aux deux députés, Nabila Benboulaid et Amrane Ait-Hamouda dit Nouredine , respectivement, fille du chahid Mustapha Benboulaid et du chahid Amirouche Ait Hamouda, ainsi qu’à certains enfants de chahid, des cadres et des fonctionnaires de l’APN.

footer-apn