Une formation au profit des parlementaires sur l'égalité des sexes

Une session de formation a été organisée lundi 08 octobre 2018, au profit de parlementaires de l'Assemblée populaire nationale et de membres du Conseil de la Nation sur l'égalité des sexes dans l'action législative, et ce dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération entre l'Algérie et l'ONU pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU-Femmes).

Cette session de trois jours vise à "renforcer les capacités des parlementaires (femmes et hommes) dans le domaine législatif concernant les droits de la femme contenus dans la législation nationale ou les conventions internationales", a indiqué la coordinatrice nationale du programme ONU-Femmes, Imane Hayef.

Des experts nationaux et étrangers évoqueront durant cette session plusieurs thèmes et études portant sur les mécanismes internationaux pour la promotion de la femme et de ses droits socio-économiques. Il sera

question également de présenter plusieurs expériences sur la participation politique de la femme, a indiqué la responsable, qui a mis l'accent sur l'importance de cette session, eu égard au rôle des parlementaires dans la

législation et l'examen des lois.

L'experte en droit, Ait Zaï, a indiqué que la "législation algérienne garantit les droits fondamentaux politiques, économiques, sociaux et culturels de la femme prévus dans la Constitution", soutenant que la "législation algérienne incrimine également la discrimination entre les deux sexes et met en place des mécanismes pour y faire face".

Un Programme entre l'Algérie et l'ONU pour le renforcement effectif de l'égalité des sexes a été lancé en octobre 2015. Le programme vise à soutenir les mécanismes nationaux et activer l'égalité des droits entre

l'homme et la femme, conformément aux législations nationales et engagements internationaux de l'Algérie dans ce domaine.

footer-apn