Allocution du président de l'APN lors d'une réunion d'urgence de la 28e session extraordinaire de l'Union parlementaire arabe

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja, a appelé samedi  21 juillet 2018 au Caire (Egypte) l'Organisation des nations unies (ONU) à assumer ses responsabilités historiques et légales pour protéger le peuple palestinien sans défense de la barbarie de l'armée israélienne.

Le terrible massacre commis par l'occupant israélien contre des manifestants palestiniens sans défense qui militent dans la bande de Gaza pour leur droit au retour dans leur pays et terre fait preuve encore une fois de la barbarie israélienne et la poursuite par l'occupant des pratiques d'agression contre les civiles palestiniens en faisant fi à la communauté internationale et au processus de

Ainsi s'est exprimé M. Bouhadja dans une allocution lors d'une réunion d'urgence de la 28e session extraordinaire de l'Union parlementaire arabe (UPA) consacrée au débat de la souffrance du peuple palestinien à Gaza et de tous les territoires palestiniens occupés. Il a appelé, à ce propos, les Nations Unies à "assumer ses responsabilités historiques et légales pour la protection du peuple palestinien d'une entité qui utilise le terrorisme d'État et recourt à toutes formes de génocide et de crimes contre l'humanité d'autant qu'elle menace la vie, la dignité et l'identité du citoyen palestinien".

bouhadja-cairo-21-07-2018-3

Le président de l'APN a réaffirmé l'importance de renforcer et d'ancrer "la dimension populaire" dans le processus de l'action commune arabe et d'élaborer une vision unifiée devant représenter les positions et aspirations des peuples envers les grandes questions à leur tête celle palestinienne qui est centrale et essentielle pour la nation arabe et tous les peuples épris de liberté. Le même responsable a appelé les représentants des pays arabes à exprimer "verbalement et avec des actions", leur solidarité totale avec le peuple palestinien, ainsi que leur soutien et leur contribution à l'édification de ses capacités et l'unité de ses rangs afin qu'il puisse poursuivre son combat légitime.

 

Il a souligné par ailleurs la nécessité pour les parlementaires, que ce soit dans un cadre bilatérale ou multilatérale de multiplier les efforts politiques et les actions de solidarité avec la Palestine et pour protéger le peuple palestinien de la barbarie israélienne afin qu'il puisse établir son État souverain. Il a également appelé les palestiniens à la nécessité d'unir leurs rangs, de mettre de côté leurs divergences, et à poursuivre la lutte jusqu'à l'établissement d'un Etat palestinien indépendant, insistant sur le fait que la question palestinienne "demeure toujours une cause centrale et figure parmi les principales priorités".

À cette occasion M.Bouhadja a rappelé ce que représente la question palestinienne pour le peuple algérien, qui est fidèle à ces convictions concernant la liberté et son soutien aux questions justes à travers le monde, soulignant que la Palestine restera sa question centrale, avec une unanimité auprès de toutes les catégories de la société civile algérienne et auprès de toute la classe politique. Il a mis l'accent par ailleurs sur la position de l'Algérie constante et sa solidarité avec les frères palestiniens en faveur de l'établissement d'un État palestinienavec Al-Qods comme capitale, afin de contribuer au renforcement de la sécurité et de la paix dans le monde.

 
 
 
 
footer-apn